Vivons le théâtre

La Troupe "Conduite intérieure" a offert aux Misségrois deux représentations de haute tenue, les 8 et 9 novembre derniers. 

Dans un décor minimaliste, puisque nomade et serpentant entre les villages de Corbières-Minervois, la Compagnie a interprété deux pièces très différentes , l'une très rythmée et percutante, l'autre empreinte d'une grande poésie. 

La première est une pièce écrite par Dario Fo, prix Nobel de littérature et sa femme Franca Rame, Couple ouvert à deux battants.  Elle nous fait suivre le chemin douloureux d'une femme qui finit par s'arracher à sa condition d'épouse prise dans les mâchoires du machisme ordinaire. Une heure de dialogues enlevés et de rebondissements pour suivre les étapes successives qui vont l'amener à s'affranchir de ce rapport de soumission, en franchissant l'un après l'autre les paliers de sa libération, acceptation, résignation, désespoir, renoncement, avant de remonter vers la surface et de gagner sa liberté. 

Mg 9195

La seconde pièce, Pacamambo de l'auteur libanais Wajdi Mouawad, interrogeait avec beaucoup de poésie et de trouvailles scéniques le rapport de l'enfant-adolescent à la mort. 

Une très belle surprise, donc, de rencontrer les oeuvres de ces deux auteurs contemporains interprétés avec brio, si loin des circuits de culture habituels. 

théâtre spectacle représentation

Ajouter un commentaire